ROBINSON OU L'ÎLE INTÉRIEURE (2000-2011)

ROBINSON OU L'ÎLE INTERIEURE (2000-2007)
LOG BOOK (2008-2011)

Robinson ou l’île intérieure retrace la rencontre de l'homme avec l'île. L'espace géographique clos est un cadre où se développe une transformation, et symbolise celui de l'individu. Le corps est perçu comme un véhicule vers un ailleurs proche et bien plus vaste, un cosmos en gestation, dont la frontière serait intérieure.
Il se présente comme un "journal métaphysique" avec sa propre alchimie, ses rites de passage. L’exotisme pour l'exotisme en serait exclu. Le voyage serait immobile.

"Le nomade ne regarde jamais le paysage où il se trouve, il devient ce paysage" (proverbe ouzbek)

Sans titre I Sans titre II Tentation, piège, opium Sans titre III Sans titre V Sans titre VI Sans titre VII 011 Lb Sans titre VIII Sans titre (IX, X, XI) Sans titre XII Sans titre XIII Sans titre XIV Climax La voie végétale Sans titre XV Souffle Sans titre XVII Sans titre XVIII Sans titre XIX Sans titre XX Sans titre XXI Domaine Sans titre XXII 005 Lb 007 Lb 013 Lb 012 Lb 001 Lb 004 Lb 021 Lb 020 Lb 022 Lb